Tour de BabelGrâce à la combinaison de l’informatique et des apports humains, grâce aux suggestions des utilisateurs, les outils de traduction risquent de progresser de manière considérable.
En effet nous connaissons tous des “traducteurs en ligne” (Reverso, Systran, Google, etc…), assez efficaces pour le mot à mot mais très limités du fait du traitement purement informatique. Il s’agit dorénavant de tabler sur une forme d’intelligence hybride homme/machine : un algorythme ajouté à la contribution des internautes (au même titre que wikipédia). Cette formule risque de porter ses fruits très rapidement et de fournir de bien meilleures traductions. C’est le pari des ingenieurs chez Google, entre autres.

Imaginons ensuite que cette technologie de traduction au point, soit couplée à l’informatique dans le domaine sonore : reconnaissance et synthèse vocale… Voyez-vous le potentiel ? Et si moi Viêtnamien j’appelais Monsieurs Smith à Londres et que notre conversation soit traitée en temps réel… et de surcroit en VOip ! Il est formidable de pouvoir se dire qu’un jour nous pourrons communiquer avec des Etrangers de n’importe quel point du globe dans notre langue maternelle.
Allons encore plus loin…dotons nous de microphones et casques portables avec un petit boîtier bouré de puces électroniques et une connection 4G…

Internet nous a mis sur les chemins du vaste monde virtuel mais la technologie nous amenera peut-être à entendre et comprendre le monde des vivants, réel… une vraie Tour de Babel.